Refaire l’isolation d’une maison

Travaux isolation

Conseils pour refaire l’isolation d’une maison

La rénovation énergétique d’un logement individuel peut être initiée par le propriétaire, bailleur ou occupant, ainsi que par le locataire. Mais la question se pose : quand faut-il refaire l’isolation d’une maison ? Le signal de départ est en général donné par les occupants dudit bâtiment. En cause, une sensation de confort troublée par des courants d’air ou des différences de températures d’une pièce à l’autre. Bien souvent, le premier réflexe est d’augmenter le chauffage ou la climatisation, selon la saison.

Pourtant, la hausse des consommations énergétiques n’est pas une fatalité. En effet, plutôt que de dépenser toujours plus, mieux vaut refaire l’isolation de la maison. Voici quelques conseils à suivre pour réussir un projet de rénovation énergétique dans un logement résidentiel.

Se renseigner sur la réglementation concernée par le projet de rénovation de l’isolation

Il existe des textes de référence auxquels se reporter avant de refaire l’isolation d’une maison. La principale source est la RT Existant. Cette réglementation thermique est en fait divisée en deux parties :

  • Réglementation Existant globale : elle concerne les projets de rénovation importants. La RT Existant globale définit des règles pour les bâtiments construits après 1947, sous réserve de respecter certains critères.
  • RT Existant par élément : elle s’occupe des travaux pour refaire l’isolation d’une maison qui ne sont pas concernés par la RT Existant globale.

La réglementation thermique 2012 peut aussi avoir un intérêt pour refaire l’isolation d’un bâtiment. Les projets importants en rénovation qui nécessitent l’obtention d’un permis de construire sont en effet concernés par la RT 2012.

Calculer les aides accessibles pour refaire l'isolation d’une maison

Les aides accessibles pour un projet de rénovation énergétique sont nombreuses et, parfois, cumulables : CITE, éco-prêt à taux zéro… Selon les financements ou les subventions, certaines conditions sont à respecter pour en bénéficier. Pour en savoir plus avant de refaire l’isolation d’une maison, il est conseillé de réaliser une simulation des aides financières qui existent.

S’informer sur les isolants

Le choix d’un procédé pour refaire l’isolation d’une maison est essentiel pour réussir à améliorer son efficacité énergétique. Certains isolants sont particulièrement efficaces pour un type d’application en particulier comme le liège expansé pour l’isolation des sols. D’autres, comme la laine de verre ou le polyuréthane expansé par exemple, sont très polyvalents. Ils peuvent donc être employés pour la plupart des supports et des types de bâtiments. Beaucoup de critères sur les performances en isolation doivent être pris en compte au moment de choisir un produit isolant. C’est notamment le cas de l’analyse de l’impact sur l’environnement, des conditions de fabrication et de la fin du cycle de vie.

Faire confiance à un professionnel pour refaire l’isolation d’une maison

C’est une condition indispensable pour s’assurer de la bonne installation d’un système isolant dans un logement. Les professionnels apportent leur expertise à chaque étape de la rénovation de la maison : choix de l’isolant, mise en oeuvre, etc. Faire appel à un professionnel pour rénover l’isolation permet aussi de toucher des aides financières s’il est qualifié RGE : Reconnu Garant de l’Environnement.

Suivre les recommandations du Diagnostic de Performance Énergétique

Dans le cas d’une nouvelle acquisition ou de la signature d’un bail, le maître d’ouvrage peut s’appuyer sur le diagnostic de performance énergétique s’il souhaite refaire l’isolation d’une maison ou d’un appartement. Le DPE est en fait un document qui présente l’état général de la consommation en énergie d’un bâtiment. Ce document est aussi une référence pour l’émission de gaz à effet de serre.

Le diagnostic de performance énergétique présente en détail la consommation en énergie du bâtiment et de ses équipements. Il propose notamment des recommandations pour optimiser l’efficacité énergétique du bâtiment. Le vendeur d’un logement a l’obligation de faire réaliser ce diagnostic de performance qui appartient au dossier de diagnostic technique (DDT). Le principe est exactement le même dans le cas d’une location pour le bailleur. Le DPE doit obligatoirement être accompli par un professionnel certifié pour être valable.