Faire ses travaux

Faire ses travaux d'isolation soi-même peut en tenter certains. C'est pourtant un très mauvais calcul. Même si "un copain qui s'y connaît" vient donner un coup de main.

Demande de devis

5 raisons de confier ses travaux d'isolation à un professionnel

Sur le papier, certains travaux d’isolation semblent simples à réaliser. L’impression d’économiser ainsi la main-d’oeuvre d’un professionnel se révèle trompeuse. À court, long ou moyen terme, faire ses travaux sans l’aide d’une entreprise certifiée est une erreur qui coûte. Et peut-être même cher puisqu’une mauvaise manipulation peut endommager le bâtiment. Alors qu’au contraire, l’investissement que représente l’intervention d’un pro est amorti sur le long terme et parfois de façon spectaculaire.

1. Qualité professionnelle au service de l'isolation

Cela tombe sous le sens et pourtant il faut le rappeler : seul un professionnel peut assurer une qualité d’isolation professionnelle. Ce qui signifie trois choses en réalité pour obtenir une efficacité énergétique optimisée. D’abord, la qualité des conseils apportés par une entreprise spécialisée dans l’isolation. En fonction des supports à isoler, de l’état du bâtiment et des objectifs de performance thermique fixés, un isolant comme le polyuréthane sera souvent préconisé pour ses excellentes performances globales. De même, pour isoler les parois verticales d’une pièce humide, des panneaux de liège expansé seront préférés à d’autres procédés moins efficaces ou moins responsables comme le polystyrène. Un professionnel accompagne ses clients pour la réalisation d’un bilan thermique comme dans toutes les étapes d’un projet d’isolation.

Ensuite, un professionnel garantit la qualité de l’isolant utilisé pour isoler les sols d’un logement, par exemple. Les certifications et les labels peuvent être exigés par le maître d’ouvrage notamment pour accéder à des aides financières. Enfin, les isolants conseillés par un professionnel seront mis en oeuvre dans les règles de l’art. La qualité de la pose est en effet une condition essentielle pour que l’isolation thermique du bâtiment soit performante sur la durée. Les professionnels sont ainsi habitués à repérer et traiter les ponts thermiques. Ils vérifient aussi plusieurs points avant / après leur intervention : planéité, taux d’humidité, étanchéité à l’air…

2. Accès aux aides financières pour des travaux d'isolation

Pour inciter les particuliers à rénover leurs logements, le législateur a créé un dispositif d’aides financières. Ce dispositif favorise les bonnes pratiques d’isolation et le recours à un professionnel. Mais certains, pensant économiser, peuvent être tentés de faire ces travaux seuls. Pour éviter cela, l’État a alors conditionné l’obtention de la plupart des aides à l’emploi d’un professionnel.

Des attestations sont donc à fournir pour prouver que les travaux d’isolation ont été réalisés par une entreprise ou un artisan. Pour bénéficier du CITE et l’éco-prêt à taux zéro, par exemple, le professionnel qui est intervenu doit être RGE (label Reconnu Garant de l’Environnement). Il faut que l’intégralité des travaux d’isolation thermique, et non pas une partie seulement, soient réalisés par des professionnels certifiés pour donner droit à certaines aides financières.

3. Garantie décennale et mise en oeuvre d'une isolation thermique

Les travaux d’isolation sont couverts par la garantie décennale lorsqu’ils sont réalisés par un professionnel. Pendant 10 ans, le maître d’ouvrage bénéficie donc d’une garantie pour les défauts qui mettent en péril la solidité de l’ouvrage. Si la responsabilité du système isolant est prouvée, même partiellement, le professionnel est tenu d’apporter les corrections nécessaires. Sans compter les assurances professionnelles qui prennent en charge les conséquences d’imprévus : météo, accident, etc. Cette sérénité n’est par contre pas accessible à ceux qui préfèrent faire leurs travaux eux-mêmes.

La mise en oeuvre de la plupart des isolants est codifiée par des référentiels techniques auxquels les professionnels certifiés doivent se conformer. Ce sont principalement les Documents Techniques d’Application (DTA) et les Avis Techniques (AT). Les Avis Techniques sont des procédures volontaires engagées pour valider l’utilisation des produits isolants selon les différentes applications pour l’isolation. L’organisme certificateur vérifie la conformité du procédé aux normes et réglementations en vigueur. Lorsque le produit isolant est couvert par le marquage CE, l’Avis Technique est délivré sous la forme d’un Document Technique d’Application.

4. Mesures de sécurité et de protection

La pose d’un système d’isolation peut avoir un impact sur la santé des personnes qui appliquent un produit isolant, quel qu’il soit. Les principaux risques viennent des poussières irritantes ou de l’émanation de gaz toxiques par exemple. Les professionnels sont formés et équipés pour poser un système d'isolation dans des conditions optimales de sécurité.

Les entreprises du bâtiment sont soumises à des règles strictes concernant la gestion des déchets (chutes d’isolant, ruban adhésif…). Elles sont ainsi légalement responsables des déchets de chantier produits. Les professionnels doivent donc attribuer à la bonne filière les déchets qui résultent des travaux d’isolation : déchets inertes, non dangereux ou dangereux. Une entreprise doit également nettoyer le chantier après être intervenue pour laisser la place aux autres corps de métier.

5. Vitesse d'exécution et optimisation du planning de chantier

Les gestes des professionnels sont précis et efficaces. Des années à œuvrer dans l’isolation thermique des bâtiments donnent une expérience qui permet de conseiller des solutions appropriées pour traiter les ponts thermiques. De même, un pro pourra réagir avec maîtrise face aux imprévus.

Par ailleurs, les professionnels de l’isolation sont habitués à travailler avec des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’oeuvre et les autres corps de métier : gros oeuvre, électricien, chapiste, etc. La coordination des interventions de chacun et l’optimisation du planning sont impossibles à obtenir sans l’expertise et les moyens que peut mobiliser une entreprise spécialisée.