Un certain nombre de réglementations existent pour encadrer les travaux d'isolation thermique. Elles s'appliquent aux procédés techniques ainsi qu'à leur mise en oeuvre sur chantier. Des organismes indépendants contrôlent le respect de ces réglementations et des certifications.

Demande de devis

Pourquoi réglementer les travaux d'isolation ?

Avant d’entrer dans le détail des différentes normes en vigueur, il est utile de rappeler que tout le monde a intérêt à en suivre les recommandations : maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre et donneurs d’ordre divers, dont les particuliers. Obtenir une certification pour un professionnel est souvent le fruit d’une démarche volontaire. Cela lui permet ainsi d’être identifié positivement par ses clients particuliers ou professionnels. Les bénéfices d’une amélioration globale des performances énergétiques par des travaux d’isolation se mesurent à plusieurs niveaux.

Qualité

Cela fait partie des avantages de choisir un professionnel pour réaliser des travaux d’isolation. Les entreprises qui interviennent pour isoler un mur ou toute autre partie du bâtiment le font dans les règles de l’art. En effet, leur intérêt est double : satisfaire aux demandes de leurs clients et prouver leur habilité à travailler selon les normes en vigueur. Dans le cadre d’un projet de rénovation, le diagnostic de performance énergétique dresse un état des lieux de l’isolation. Il se traduit également par des recommandations pour améliorer l’isolation thermique.

Économie

Avant tout, la réduction des consommations énergétiques est la raison d’être des différentes réglementations ou normes professionnelles. Automatiquement, cette baisse se répercute sur le montant des factures en énergie. Une isolation globale performante génère ainsi des économies immédiatement et pour longtemps.

Confort

Grâce à une isolation et à une ventilation performantes, notamment, la qualité de vie est meilleure dans un logement qui respecte les normes réglementaires en vigueur. Les écarts de températures entre extérieur et intérieur sont en fait moins sensibles pour les occupants grâce à une isolation thermique efficace

Santé - Environnement

Les réglementations gouvernementales et professionnelles ont permis notamment d’améliorer la qualité et la résistance des différents systèmes d’un bâtiment : isolation, chauffage, etc. Les critères de santé et de développement durable sont de plus en plus présents et exigeants. L’objectif est en réalité d’instaurer un cercle vertueux entre des dépenses énergétiques moins élevées et des solutions d’isolation plus performantes et plus respectueuses.

Valorisation du bien

Le respect des normes et référentiels en vigueur pour l’isolation thermique est de plus en plus valorisé dans la transmission commerciale de biens immobiliers. Par exemple, une maison labellisée RT 2012 vaut plus cher qu’une maison comparable mais non RT 2012.

Réglementations, normes, labels et certifications pour des travaux d'isolation thermique

Réglementations thermiques

La RT 2012 est une étape importante dans la réduction des consommations énergétiques des bâtiments. Principalement concentrée sur les projets dans le neuf, elle est complémentaire de la Réglementation thermique Existant pour les travaux de rénovation.

Reconnu garant de l'environnement (RGE)

Pour bénéficier de certains crédits d’impôts et de financements, les travaux d’isolation doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel RGE : Reconnu Garant de l’Environnement. L’attestation RGE permet par exemple de bénéficier du crédit d’impôt CITE ou encore de l’éco-prêt à taux zéro.

Certifications ACERMI et QB (Qualité pour le Bâtiment)

Deux principales certifications sont employées dans le domaine de l’isolation thermique. Le marquage ACERMI sur les produits isolants détaille leurs caractéristiques. Celles-ci ont été mesurées et testées par l’Association pour la CERtification des Matériaux Isolants.

Portée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), la certification QB est un nouveau repère de qualité pour l’isolation thermique. Le label « Qualité pour le Bâtiment » remplace d’anciens référentiels de certification du CSTB.

Contrôles indépendants des organismes certificateurs

Les différentes certifications bénéficient d’un suivi dans le temps pour valider leur pertinence et leur application. En effet, les organismes certificateurs réalisent des contrôles. Selon les cas, ces vérifications ont lieu sur le lieu de fabrication de l’isolant, sur chantier ou en laboratoire.