La certification est un facteur décisif de confiance. L’organisme certificateur réalise en toute indépendance des contrôles tierce partie. Ceux-ci permettent de valider les performances annoncées par un industriel pour son isolant. L’organisme délivre alors au fabricant un certificat sur lequel figure la liste des produits et caractéristiques certifiés.

Démarche volontaire, la certification valorise la performance (qualité, sécurité, durabilité…) et la conformité à un ensemble d’exigences décrites dans les référentiels de certification. Ceux-ci précisent les spécifications techniques à respecter et les modalités de contrôle.

Pour les produits d’isolation, il existe deux marques de certification. ACERMI est un certificat délivré par l’organisme de certification ACERMI. QB, Qualité pour le Bâtiment est délivré par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment :

  • marque ACERMI : isolants tels que les laines minérales, le polystyrène, les panneaux en polyuréthane, les panneaux à base de fibre ou laine de bois, etc.
  • marque QB : le polyuréthane projeté, les sandwiches d’isolation, les dalles à plots pour plancher chauffant et rafraîchissant.

ACERMI – Certification des matériaux isolants

Depuis sa création en 1984, l'Association pour la CERtification des Matériaux Isolants délivre des qualifications pour des produits de l'isolation thermique. Plus de 700 produits isolants sont ainsi certifiés ACERMI aujourd'hui.

Plus de 30 ans après sa création, l'ACERMI réunit des acteurs du bâtiment et des représentants institutionnels. Dans le cadre de la loi n°78-23 du 10 janvier 1978, ses comités de coordination et de certification sont animés par ses membres fondateurs :

  • CSTB : le Centre Technique et Scientifique du Bâtiment est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) dont les missions sont de garantir la qualité / sécurité des bâtiments et d'accompagner les innovations. Son champ d'action est large : enveloppe du bâtiment dont l'isolation thermique, structure, eau, revêtement…
  • LNE : le Laboratoire National de métrologie et d'Essais accompagne les entreprises dans leurs démarches de sécurité, de développement durable… Les domaines de l'isolation et de l'habitat font partie des thématiques de cet établissement public (EPIC comme le CSTB). Le LNE est placé sous la tutelle du ministère en charge de l'Industrie.

QB, toutes les qualités dans une seule marque

La marque QB est la caution Qualité du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Qualité pour le Bâtiment réunit en fait plusieurs anciennes certifications du CSTB pour aider les prescripteurs à repérer les services ou produits les plus performants dans le domaine du bâtiment.

Délivrée par le CSTB depuis 2015, la certification QB s'est en effet substituée progressivement aux certifications CSTBat, UPEC ou CSTB Compétence par exemple. Le CSTB, qui gérait ces marques, a créé Qualité pour le Bâtiment pour simplifier les processus de certification. Son but avoué est de rendre plus lisibles et plus visibles les repères de performance et de fiabilité. Les prescripteurs et les donneurs d'ordre peuvent ainsi se référer au label QB concernant les produits et leur mise en œuvre dans le domaine de la construction. Les produits d'isolation entrent donc pleinement dans le champ d'action du référentiel QB.

CSTB, l'organisme certificateur de Qualité pour le Bâtiment

Le Centre Technique et Scientifique du Bâtiment est un établissement public qui œuvre pour l'innovation. Ses missions principales sont la recherche, l'évaluation / certification et le partage des connaissances. Organisme de référence du domaine de la construction, le CSTB est fortement investi par les professionnels. Les différents groupes de travail réunissent ainsi des personnes qui partagent leur expertise au service de l'intérêt général. La présence de concurrents ou de technologies concurrentes renforce donc la valeur des décisions collégiales prises par le CSTB.

Processus de certification d'un isolant

Pour qu'un isolant bénéficie de la certification ACERMI ou QB, il doit passer un certain nombre d'étapes avec succès.

  • Audits : des audits initiaux des lieux de production et de contrôles internes par un auditeur missionné par l’organisme de certification, ACERMI ou Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Celui-ci prélève à cette occasion des échantillons de produits pour envoi au laboratoire missionné.
  • Identification du produit : le laboratoire missionné par l’organisme certificateur en détermine les principales caractéristiques des échantillons prélevés par l’auditeur : épaisseur, masse volumique, etc. Le respect des normes est alors contrôlé avant de passer aux étapes suivantes.
  • Essais thermiques : les échantillons de l'isolant sont soumis à des conditions réelles et extrêmes de chaleur pour tester ses réactions et ses capacités thermiques. Par exemple, l'opérateur mesure la différence de température sur les 2 faces de l'isolant dont une seule a été chauffée. Il peut ainsi ajuster la résistance thermique du produit isolant définie à l'étape d'identification.
  • Essais mécaniques : l'isolant subit des manipulations intenses de compression ou de traction, notamment. Parfois, la sollicitation de l'isolant s'étale sur une durée de plusieurs mois. Le but est d'estimer la tenue et la dégradation potentielle du produit sur le long terme car un isolant qui se déforme perd une bonne partie de ses capacités d'isolation thermique et mécaniques.
  • Pour aller plus loin, des tests peuvent aussi être réalisés sur la résistance à l'humidité / vapeur d'eau, la stabilité dimensionnelle des isolants en vrac, etc.

Obtention de la certification

À l'issue des différents tests pratiqués, un rapport d'essai est alors rédigé. Il centralise les résultats des opérations réalisées. Ce rapport est ensuite transmis au responsable de la certification. Celui-ci peut ainsi comparer les résultats avec les valeurs indiquées par le fabricant de l'isolant.

Sur la base des conclusions des audits et des essais, l’organisme de certification prend enfin la décision de certifier ou pas le produit, éventuellement en consultant un comité de certification pour ACERMI ou un comité particulier pour QB.

Certification et aides au financement de travaux d'isolation

Les référentiels de certification de l'ACERMI et du CSTB pour la marque QB relative aux produits isolants sont reconnus par les pouvoirs publics pour la fiabilité de leurs résultats. Les isolants certifiés sont ainsi éligibles à des aides financières comme le CITE ou l'éco-prêt à taux zéro.

Contrôle continu de la qualité des isolants certifiés

Le processus de certification n'est pas une fin en soi. Durant toute la durée de vie du produit (durant toute sa commercialisation), l'isolant est le fruit d'un engagement de la part de l'industriel et de l’organisme de certification.

  • contrôle continu réalisé par l'industriel qui s'engage à ce que le produit isolant soit conforme aux valeurs établies lors du processus de certification ACERMI ou QB
  • audit + essais 2 fois par an réalisés par l'ACERMI ou le CSTB