Le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) est un sésame pour l'obtention d'aides au financement de travaux d'efficacité énergétique. Il valide également (surtout !) la qualité des prestations d'isolation thermique de la part d'un professionnel certifié RGE.

Demande de devis

Label RGE : Reconnu Garant de l'Environnement

La mention RGE est un signe de qualité que peuvent solliciter les professionnels du bâtiment. Sa création est le fruit d’une volonté commune de valoriser la qualité des travaux d’amélioration énergétique de la part des organismes publics et professionnels ainsi que de l’ADEME.

Le label RGE est ainsi attribué aux entreprises qui réalisent des travaux de rénovation énergétique ou qui installent des équipements liés aux énergies renouvelables. Être Reconnu Garant de l’Environnement leur permet, par exemple, de valoriser leur savoir-faire et leur engagement dans une démarche professionnelle responsable.

Pourquoi faire appel à un professionnel RGE ?

Il existe deux raisons principales de faire appel à une entreprise professionnelle labellisée RGE :

  • bénéficier d’une intervention de qualité pour l’isolation thermique des murs ou des sols d’un bâtiment par exemple. L’entreprise RGE s’engage notamment à favoriser dès que possible les pratiques de développement durable.
  • accéder à des aides financières qui exigent que des travaux d’isolation soient réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. C’est ainsi le cas pour le CITE, les aides des fournisseurs d’énergie et l’éco-prêt à taux zéro.

Pour trouver une entreprise labellisée Reconnu Garant de l’Environnement parmi les professionnels certifiés, les particuliers peuvent se rapprocher des Points rénovation info service. Des conseils seront aussi donnés pour comprendre la réglementation et son application. Par exemple, valider que le label RGE de l’entreprise choisie correspond à la nature des travaux à réaliser.

Processus de certification RGE - Reconnu Garant de l'Environnement

Pour obtenir le label RGE, les professionnels doivent en formuler la demande auprès de l’un des organismes certificateurs agréés. Parmi eux, les plus courants sont QUALIBAT ou encore CEQUAMI. Tous sont accrédités par le Comité Français d’Accréditation – COFRAC qui légitime notamment leur indépendance et leur transparence.

Dans les mois qui suivent l’obtention du label RGE, l’entreprise certifiée est contrôlée sur l’un de ses chantiers. L’auditeur mandaté recense et vérifie les documents administratifs : devis relatif à l’intervention, PV de réception, attestations et garanties… Il contrôle les différents points définis par l’organisme de qualification qui le missionne. L’auditeur évalue enfin dans un rapport la qualité de la prestation de services et sa conformité.