Apparue en France au début des années 1980, la laine de bois est performante sur la plupart des critères de comparaison des isolants. Produit écologique par certains aspects, la laine de bois bénéficie d'un rapport qualité / prix correct mais attention à son poids important.

Demande de devis

Caractéristiques de la laine de bois

La laine de bois est créée par le mélange de fibres de bois recyclé et de fibres synthétiques. Un procédé de fabrication à haute température limite l’utilisation d’adjuvants. La laine de bois (ou fibre de bois) est disponible en vrac pour soufflage ou épandage ainsi qu’en panneaux rigides ou souples.

  • Origine : végétale
  • Utilisation : combles + murs + sols + sous-faces + vides sanitaires
  • Conditionnement : panneaux + vrac
  • Conductivité Thermique (λ) 0,037 – 0,050 W/m.K
  • Masse volumique : 50  – 250 kg/m3
  • Prix : €€€

Performances

En vrac ou en panneaux, la laine de bois est plutôt polyvalente selon les travaux d’isolation et les performances recherchées. Son inertie naturelle permet de limiter la consommation énergétique en été, améliorant ainsi la qualité de vie intérieure. Mais cet isolant est beaucoup plus lourd que la plupart des autres procédés techniques d’isolation.

ISOLATION THERMIQUE

À forte densité, l’inertie de la laine de bois ralentit le transfert de chaleur de la journée. Cette chaleur met environ 12 heures pour traverser les parois (15 h pour les panneaux les plus denses). C’est un atout pour le confort des occupants en été où le bâtiment restitue la chaleur diurne pendant la nuit. Par ailleurs, les performances en isolation thermique de la laine de bois sont correctes. Il faut pour cela une mise en oeuvre professionnelle de plusieurs couches de panneaux. Leurs poids varient en fonction de la densité de la laine de bois mais ils restent élevés. Cela pose souvent des problèmes de portance pour l’isolation de planchers en rénovation par exemple.

Sous forme de flocons mis en oeuvre par insufflation le plus souvent, la laine de bois assure une bonne étanchéité à l’air des combles aménagés voire des murs. Les panneaux sont plus sensibles à l’apparition de ponts thermiques si la pose est imparfaite.

RÉSISTANCE À L'HUMIDITÉ

Grâce à un comportement satisfaisant aux conditions humides, la laine de bois permet de réguler l’humidité dans une certaine mesure. Au-delà, dans une pièce à forte condensation par exemple, l’isolant perd de son efficacité à mesure qu’il se dégrade. La pose d’un pare-vapeur par un professionnel doit compléter les travaux d’isolation avec la laine de bois.

DURÉE DE VIE

Correctement fabriquée, traitée pour offrir plus de résistance et bien mise en oeuvre dans un bâtiment non humide, la laine de bois est un procédé d’isolation à forte durée de vie. Comme le bois est une matière qui respire, cela permet à cet isolant d’encaisser certaines conditions inhabituelles tout en maintenant des performances satisfaisantes.

RÉACTION AU FEU

La laine de bois est naturellement sensible au feu. Elle doit donc être ignifugée avec soin lors de sa fabrication pour sécuriser l’isolation et le bâtiment. La laine de bois permet alors de ralentir les flammes sans dégager de fumées toxiques.

RÉSISTANCE AUX NUISIBLES

Un traitement contre les rongeurs est indispensable pour une isolation en laine de bois. Les insectes xylophages, notamment les termites, peuvent causer des dégâts en général mineurs car les panneaux de laine de bois sont difficilement dégradables. Idem pour les champignons qui seront dans la plupart des cas évités grâce à un traitement fongicide rigoureux.

Santé - Environnement

Écologique par son origine végétale, la laine de bois n’est pourtant pas un isolant 100% naturel. Les panneaux sont ainsi constitués de fibres de bois agglomérées par un liant synthétique. Une autre méthode existe, sans liant mais plus énergivore.

Malgré l’emploi de biocides et de phosphate dans les traitements préventifs (anti-feu, rongeurs, etc.), l’empreinte environnementale de la laine de bois reste toutefois satisfaisante, surtout lorsqu’elle est utilisée en vrac. C’est possible pour certains planchers et des combles non aménagés. Attention toutefois à ce que le bois qui constitue la laine de bois soit issu de forêts gérées de façon durable.

Fruit d’un processus de recyclage, la laine de bois est elle-même recyclable si les fibres de bois n’ont pas été agglomérées par l’addition de polyester, ce qui est la plupart du temps le cas.

CONSOMMATION D'ÉNERGIE
CONSOMMATION D'EAU
POLLUTION DE L'AIR
POLLUTION DE L'EAU
CHANGEMENT CLIMATIQUE

Conclusion

Si la laine de bois séduit par son origine végétale, elle peut également convaincre sur l’ensemble des critères de comparaison des isolants. Sa longévité et son inertie sont les deux points forts qui penchent en sa faveur. Mais la laine de bois pèse lourd lorsqu’elle est employée sous forme de panneaux à forte densité.

Avantages
  • Durée de vie
  • Inertie (confort d’été)
Faiblesses
  • Poids
  • Traitements additifs