Si le chanvre est utilisé sous de nombreuses formes depuis plus de mille ans, la laine de chanvre est en réalité peu employée pour des travaux d'isolation. Sans réels points forts ni points faibles, elle offre des performances d'isolation thermique qui peinent à justifier son coût.

Demande de devis

Caractéristiques de la laine de chanvre

Cet isolant naturel est produit à partir des fibres de la chènevotte (tige) d’une plante : le chanvre. Les conditionnements qui existent ont des densités et donc des inerties différentes : forte densité pour les panneaux, plus faible pour les rouleaux. Le chanvre est associé à d’autres matériaux (bois, coton…) pour obtenir des isolants composites.

  • Origine : végétale
  • Utilisation : combles + murs + sols + sous-faces + vides sanitaires 
  • Conditionnement : panneaux + rouleaux + vrac
  • Conductivité Thermique (λ) : 0,039 – 0,048 W/m.K
  • Masse volumique : 20 – 120 kg/m3
  • Prix : €€€

Performances

La laine de chanvre est avant tout intéressante par sa capacité à durer, notamment grâce à une bonne résistance globale. Ses performances sont adaptées à des travaux d’isolation dans l’ancien et en rénovation.

ISOLATION THERMIQUE

Une isolation thermique en laine de chanvre partage beaucoup de caractéristiques avec les laines minérales comme la laine de roche ou la laine de verre. Plus sa densité est élevée, plus la résistance thermique augmente. Ainsi, pour une isolation en laine de chanvre d’un sol, la densité devra être forte, augmentant l’épaisseur et le poids de l’isolant. La laine de chanvre offre un rapport correct entre confort d’hiver et confort d’été. Ses performances sont correctes sous réserve d’une mise en oeuvre parfaite.

L’intervention d’un professionnel assure en effet une protection efficace pour les murs, combles et sols d’un bâtiment grâce à la laine de chanvre. L’isolant doit être posé de façon à éviter les problèmes d’étanchéité à l’air lors de travaux d’isolation. Il est possible pour cela de superposer 2 couches de panneaux. En rouleaux et surtout en vrac, la laine de chanvre arrive mieux à éviter / supprimer les ponts thermiques qu’en panneaux rigides. Conditionné en vrac, cet isolant peut également être appliqué en sous-face de plancher. D’ailleurs, la laine de chanvre est parfois utilisée pour l’isolation d’un vide sanitaire.

RÉSISTANCE À L'HUMIDITÉ

Par rapport à l’humidité, à la vapeur d’eau ou à la condensation, la laine de chanvre a un bon comportement. Sa résistance est intéressante car elle peut absorber un certain volume d’humidité. Mais confrontée à des conditions humides durables, la laine de chanvre peut se dégrader. La pose professionnelle d’un pare-vapeur protégera la laine de chanvre des principales menaces.

DURÉE DE VIE

Si le bâtiment est sain, principalement sans humidité persistante, la laine de chanvre a une bonne durée de vie. Il faut néanmoins qu’elle soit appliquée lors de travaux d’isolation par un professionnel sur les murs, les sols ou les combles à isoler notamment. Cela permet également d’éviter tout tassement lorsque la laine de chanvre est utilisée sous forme de rouleaux à faible densité dans l’isolation de parois verticales.

RÉACTION AU FEU

La résistance au feu de la laine de chanvre est obtenue par un traitement spécifique. Elle ne dégage pas de fumées toxique lors d’un incendie. Un parement coupe-feu sera toutefois installé par le professionnel en charge des travaux d’isolation.

RÉSISTANCE AUX NUISIBLES

La laine de chanvre est par nature résistante aux champignons et aux rongeurs / insectes bien qu’un traitement additionnel puisse être recommandé.

Santé - Environnement

Il n’y a aucune suspicion de danger pour la santé avec la laine de chanvre. À l’origine, la culture du chanvre a un impact faible sur l’environnement : pas d’engrais ou de désherbants, peu d’eau nécessaire… La transformation des fibres en laine intègre toutefois un liant de type polyester pour lui donner sa consistance et sa forme après une cuisson à haute température. Des liants plus naturels comme l’amidon existent mais ils représentent alors une consommation énergétique supplémentaire.

La stabilité de la laine de chanvre, résultat d’une mise en oeuvre professionnelle, est un autre plus écologique. Des questions se posent par contre pour son recyclage. Bien que le nombre de traitements soit réduit, les fibres de chanvre sont en effet liées à des fibres synthétiques. Il n’existe pas de circuit opérationnel de récupération et de recyclage de la laine de chanvre.

CONSOMMATION D'ÉNERGIE
CONSOMMATION D'EAU
POLLUTION DE L'AIR
POLLUTION DE L'EAU
CHANGEMENT CLIMATIQUE

Conclusion

Plus écologique qu’un grand nombre d’isolants, la laine de chanvre apporte des performances globales satisfaisantes. Mais elle reste chère. La comparaison des rapports qualité / prix avec les autres isolants ne lui est pas forcément favorable.

Avantages
  • Résistance à l’humidité
  • Empreinte environnementale
Faiblesses
  • Prix