Utilisé depuis des décennies lors de travaux d'isolation, le polystyrène est un isolant thermique souvent décrié. Bien que ses performances thermiques soient bonnes, son empreinte environnementale est en effet assez lourde.

Demande de devis

Caractéristiques du polystyrène

Polymère fabriqué à partir de pétrole notamment, le polystyrène existe en 2 conditionnements principaux : panneaux de polystyrène expansé (expansion par la chaleur) ou extrudé (expansion au CO2, gaz HFC ou agent gonflant). Il contient plus de 95% d’air dont il tire son pouvoir isolant. Le polystyrène est un isolant synthétique très léger.

  • Origine : synthétique
  • Utilisation : combles + murs + sols + sous-faces + vides sanitaires
  • Conditionnement : panneaux, vrac
  • Conductivité Thermique (λ) : 0,030 – 0,042 W/m.K
  • Masse volumique : 10 – 40 kg/m3
  • Prix : €€€

Performances

Le polystyrène extrudé est plus performant et plus facile à adapter au support que le polystyrène expansé. Mais, dans les 2 cas, ces isolants sont une solution intéressante grâce à leur très bonne conductivité thermique.

ISOLATION THERMIQUE

Le polystyrène est un recours fréquent pour isoler des bâtiments difficiles. En effet, il est résistant au froid et à l’eau. C’est d’ailleurs son principal attrait pour l’isolation thermique avec son faible poids. Cette faible masse volumique en fait un isolant parfaitement adapté à l’isolation des sous-faces par exemple.

Lorsqu’il est rainuré, le polystyrène extrudé assure une meilleure efficacité à l’air car l’assemblage est plus hermétique. Très résistants à la compression, les panneaux de polystyrène extrudé sont privilégiés pour l’isolation des sols. Plutôt friable sous forme expansée, il est peu adapté aux supports non planes / irrégulières. Le polystyrène extrudé permet, lui, de mieux coller au support et d’épouser certains éléments comme les canalisations par exemple. Une grande attention doit en effet être portée à la présence de ponts thermiques éventuels. Notamment pour les jonctions entre les murs et les sols ou entre les parois verticales d’un vide sanitaire à isoler.

RÉSISTANCE À L'HUMIDITÉ

Le polystyrène a un excellent comportement pour isoler des pièces humides. Il résiste notamment au froid, même intense. Imperméable et étanche, le polystyrène est imputrescible en présence d’humidité. Une bonne ventilation du bâtiment est (comme toujours) nécessaire pour éviter les problèmes de condensation sur certaines parois. 

DURÉE DE VIE

Stable dans le temps, le polystyrène peut toutefois perdre de son volume au fil des années (polystyrène expansé). Ne craignant pas l’humidité, même persistante, l’isolant se désagrège cependant au contact de certains produits corrosifs (solvants).

RÉACTION AU FEU

Facilement inflammable (le polystyrène est issu de la chimie du pétrole), cet isolant reçoit un traitement ignifuge lors de sa fabrication. Un parement anti-feu est cependant à prévoir car le polystyrène émet des fumées toxiques sous l’effet de la chaleur.

RÉSISTANCE AUX NUISIBLES

Les nuisibles et les moisissures sont des menaces en général peu élevées pour un bâtiment isolé avec du polystyrène. La faible densité de l’isolant, notamment pour l’isolation de combles ou des murs, permet cependant à certains rongeurs de le dégrader.

Santé - Environnement

Le bilan environnemental du polystyrène est très moyen. En effet, ce procédé d’isolation thermique a un fort coût énergétique lors de sa fabrication. De faibles quantités de gaz nuisibles sont aussi émises durant sa vie en oeuvre bien que les taux mesurés soient inférieurs aux seuils de dangerosité pour l’homme. De plus, le comportement à la chaleur du polystyrène est très nocif pour la santé.

Lors de la découpe à chaud du produit isolant, la pose de polystyrène provoque l’apparition de gaz toxiques. Les professionnels sont donc équipés spécialement pour éviter les impacts nocifs connus dans le cadre d’une mise en oeuvre in situ.

Le polystyrène est un composé synthétique. Il peut potentiellement être recyclé, sauf pour les panneaux composites avec un doublage en plâtre par exemple. Mais il n’existe pas de filière dédiée à sa récupération et à sa valorisation.

CONSOMMATION D'ÉNERGIE
CONSOMMATION D'EAU
POLLUTION DE L'AIR
POLLUTION DE L'EAU
CHANGEMENT CLIMATIQUE

Conclusion

Isolant synthétique, le polystyrène est performant en isolation thermique où il peut exprimer sa polyvalence. Mais les résultats obtenus peinent à justifier ses défauts. Une isolation en polystyrène représente un investissement conséquent qui est de plus soumis aux enjeux mondiaux autour du pétrole à court et moyen terme.

Avantages
  • Résistance à l’humidité
  • Poids
Faiblesses
  • Empreinte environnementale
  • Impact sur la santé
  • Réaction au feu