La rénovation d'un bâtiment est l'occasion d'améliorer son efficacité énergétique. L'isolation thermique doit alors être évaluée et améliorée par un professionnel pour satisfaire aux exigences légales et améliorer le confort des occupants.

Demande de devis

Bénéfices d'une rénovation de l'isolation thermique

500 000 logements rénovés chaque année, dont la moitié concernant des ménages modestes. C’est l’un des objectifs fixés par la loi de transition énergétique du 17 août 2015. Dans cette logique, l’importance accordée à l’isolation thermique est de plus en plus forte. Des aides financières incitent notamment les donneurs d’ordre à rénover leur isolation.

La rénovation d’un système d’isolation est en général réalisée dans le cadre d’un projet plus vaste de réhabilitation. En fait, il faut considérer que tout projet de rénovation d’un bâtiment doit potentiellement intégrer les enjeux d’une amélioration énergétique. Le décret du 30 mai 2016 rend ainsi obligatoire les travaux d’isolation dans le cadre d’une rénovation lourde. En effet, les bénéfices sont incontestables et touchent à plusieurs domaines.

Faire des économies

La consommation d’énergie avant / après les travaux d’isolation diminue fortement. Cela concerne principalement le chauffage, la climatisation et l’eau chaude sanitaire. Cette baisse se répercute alors sur les factures des fournisseurs d’énergie. Si l’isolant posé est performant et résistant comme la laine de verre ou le polyuréthane, les économies générées seront pérennes.

Améliorer le confort de vie des occupants

Les habitants d’un logement et les occupants d’un bâtiment professionnel ou public bénéficient des avantages d’une isolation performante. Dans les pièces et les locaux traités, la température intérieure est plus homogène. Elle subit moins les écarts climatiques car il n’y a pas de courants d’air permanents, etc. Avec une bonne isolation et une ventilation indispensable, il y fait donc moins chaud en été et moins froid en hiver. 

Prolonger la durée de vie du bâtiment traité

Plus d’un français sur deux estime que l’état de son isolation est correct. Mais comment s’en assurer ? Dans les faits, un système isolant défectueux provoque une hausse de la consommation visible sur les factures d’énergie ainsi qu’une détérioration du bâtiment souvent invisible pour les occupants. Le mieux est encore de faire réaliser une étude thermique par un professionnel. Le diagnostic sera précis et accompagné de recommandations d’amélioration. Avec une isolation globale dont les performances sont élevées et responsables, le bâtiment est ainsi placé dans les meilleures conditions pour durer.

Diagnostic thermique et critères d'évaluation

La première étape d’un projet de rénovation de l’isolation est de faire réaliser un bilan thermique par un professionnel. Ce peut être le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Plusieurs moyens sont disponibles pour identifier les sources de déperditions d’énergie comme les ponts thermiques : thermographie, test d’infiltrométrie pour l’étanchéité à l’air… L’étude thermique permet également d’analyser les conditions d’humidité, les marques de condensation et les interactions entre les pièces traitées et leur environnement (étages supérieurs / inférieurs, extérieur, etc.). 

Le bilan ainsi réalisé par un professionnel est complété par son étude in situ de l’état des supports à traiter, de l’isolation en place à remplacer, etc. L’expertise et l’expérience d’un pro sont alors pleinement profitables. Il permet en effet d’évaluer les travaux de rénovation à réaliser pour mettre le bâtiment en conformités avec les normes réglementaires.

Rénovation - améliorer l'isolation thermique des bâtiments

En fonction des objectifs fixés par le projet de rénovation thermique, l’entreprise mandatée propose des solutions adaptées pour l’isolation thermique. Selon l’ancienneté du bâtiment et la structure des pièces à isoler, les préconisations d’un professionnel peuvent concerner plusieurs facteurs.

  • Choix de l’isolant en lien avec les conditions de mise en oeuvre opérationnelle. Pour isoler un sol, un isolant comme le liège sera posé sous forme de panneaux plutôt qu’en vrac par exemple.
  • Traitement des ponts thermiques pour les parois verticales / horizontales et les liaisons murs / sols. Pour l’isolation des combles, les isolants comme la laine de roche ou la ouate de cellulose notamment doivent être parfaitement posés. Sinon, les ponts thermiques apparaissent entre les rouleaux isolants ou dans les raccords avec la structure du bâtiment.
  • Étanchéité à l’air pour éviter les problèmes liés aux courants d’air notamment. Le bâtiment sera plus performant si son isolation lui assure une bonne perméabilité à l’air. Dans le même temps, il faut vérifier que les systèmes de ventilation permettent d’aérer l’ensemble des pièces pour le confort des occupants.
  • Respect des exigences des réglementations thermiques en vigueur : RT Existant globale et RT par élément.